vendredi 3 octobre 2014

The Shock of the Fall

Auteur : Nathan Filer
Editeur : Costa Boty
Collection : -
Parution : 7 janvier 2014
Pages : 314
EAN-13 : 9780007491452


'I'll tell you what happened because it will be a good way to introduce my brother. His name's Simon. I think you're going to like him. I really do. But in a couple of pages he'll be dead. And he was never the same after that.'

Debut novel about one man's descent into mental illness, following the death of his brother in childhood. Filer is a mental health nurse with a unique and startling insight into mental illness, and this book highlights a much-neglected subject.



Mon avis

Ce livre m'intriguait depuis qu'une Booktubeuse américaine en avait parlé sur sa chaine. La couverture VO était sublime, alors il a fini dans ma wishlist. C'était sans compter sur ma petite Gwen, qui m'a bien eu d'ailleurs, et qui me l'a offert quelque semaines après cet ajout. J'ai finalement comprit que ce livre allait tout juste sortir en VF sous le titre "Contrecoups" et comme elle possédait cette version, quoi de plus normal que de se lancer dans une lecture commune ?

 Je venais de terminer "Deadly Little Games" mais poursuivre avec une autre lecture en anglais ne m'a pas vraiment dérangé. Alors que ce n'est clairement pas la langue ou j’excelle. Les mots ont coulés tout seuls, et je tournais les pages assez rapidement. Mais forcément, plus on avance dans cette histoire, plus elle devient complexe, et la petite clôture de la langue (je ne voulais pas dire barrière, trop haut) m'a tout de même mise dans le flou à certains moments. 

Nathan Filer nous fait vivre de l'intérieur, en nous positionnant à la place de Matt, comment la maladie de la schizophrénie prend petit à petit place dans la vie de cette famille et de ce jeune homme. Matt perd son grand frère à l'âge de 9 ans, et après ce tragique accident, il ne serra bien sur plus le même. 
Dans les premières pages, j'ai d'abord cru que c'était la mère de famille qui allait tomber dans cette maladie. Après la disparition de son fils, elle surprotège le second. Fini l'école, cours à domicile, allers et retours multiplies chez le médecin pour des maladie inexistantes. Bref, elle me mettait mal à l'aise. Puis Matt commence à délirer. On se retrouve à entendre des voix, à percevoir des choses différentes, l'auteur nous met dans la peau de son personnage, et il le fait avec talent. 

J'avais lu il y a quelques années "Le coupe ongles" de Stéphane Alexandre, qui parlait de la schizophrénie de son fils. Très touchant d'ailleurs, mais on est encore dans un cadre trop familiale. Ici Nathan Filler est médecin, il connait cette maladie mais d'une point de vue externe, expert même. La manière dont il utilise les mots pour nous intégrer dans les délires de Matt est à couper le souffle. J'avais pas moment cette impression d'entendre moi-même des voix. 

Ce roman permet, je pense, d'ouvrir les yeux sur une maladie qui était très exposée un temps, et qui s'est perdue parmi toutes les autres. Le fait qu'on n'en parle plus, ne veut pas dire qu'elle n'existe plus, et je suis toujours preneuse de ce genre de titre. Bien écrit. Qui montre la maladie sous son vrai jour. Avec des personnages touchants et qu'on a du mal à imaginer fictif. La famille de Matthew pourrait être n’importe laquelle. La mienne. La votre. Si quelqu'un tombait dans cette maladie, comment réagirait-on ? Si nous même en souffrions ? 

Pas un coup de coeur, car la VO m'aura freinée à certains passages, mais je le relirais volontiers en français une fois, pour mieux m'imprégner du texte. Car Nathan Filer n'est pas seulement un médecin qui écrit un roman sur la schizophrénie, il est également un peu poète. Le style qu'il utilise pour faire entendre Matt m'a bluffé. 

La version VF chez M. Lafon


D'autres avis sur
Logo Livraddict


NOTRE AVIS EN VIDÉO




4 commentaires:

  1. Quel sublimissime coup de coeur pour ma part ♥ Ravie qu'il t'ait plut !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai acheté il y a quelques jours, et malgré quelques appréhensions, tu m'as donné envie de le lire très (très) vite !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette belle découverte!!

    RépondreSupprimer
  4. Je dois absolument le lire celui là ! Il traîne un peu dans ma PAL, la dernière fois que j'ai tenté de le lire, la VO me freinait un peu, comme toi, du coup peut-être qu'il faudrait que je le tente en French. Je me tâte :p

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...