jeudi 10 novembre 2016

Le Nibelung, tome 1 : Le carnaval aux corbeaux

Auteur : Anthelme Hauchecorne
Éditeur : Le chat noir
Collection : Graphicat
Parution : 15 février 2016
Pages : 320
EAN-13 : 9791090627963

Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal. Claquemuré dans sa chambre, il s'adonne au spiritisme. À l'aide d'une radio cabossée, il lance des appels vers l'au-delà, en vue de contacter son père disparu.
Jusqu'à présent, nul ne lui a répondu...
Avant ce curieux jour d'octobre.
Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s'installe en ville. Ses propriétaires, Alberich, le nabot bavard, et Fritz Frost, le géant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l'héritage de son père.
À la lisière du monde des esprits, l'adolescent hésite...
Saura-t-il percer les mystères de l'Abracadabrantesque Carnaval ?

Mon avis



Merci aux éditions du Chat noir et à Anthelme Hauchecorne pour ce livre, que l’auteur m’a gentiment offert lors du salon du livre de Paris cette année. Virginie en voyant cette couverture dans ma PAL me l’a choisit comme lecture pour octobre. C’est vrai qu’il était juste parfait pour la saison, encore mieux à l’approche d’Halloween.

Cette plume ! Le livre présente des petits défauts pour moi, je vais y venir, mais… CETTE PLUME ! J’ai succombé au charme de la poésie qu’elle contient. Anthelme possède un univers très particulier, froid et dérangeant, dans cette histoire, et son style colle parfaitement à tout ça.
On peut également saluer le travail d’édition qui a été fait. Ce livre est un petit bijoux visuel. Couverture, mise en page ou encore illustrations, il est splendide !

A Rabenheim, en Alsace, Ludwig et Gabriel vont faire de curieuses rencontres. L’un a perdu son père il y a 13 ans et commence à tomber sur des indices, prouvant qu’il n’a pas totalement disparu. L’autre vient d’une famille très stricte et respectée de Rabenheim, mais n’arrive pas à entrer dans les petits papiers de son père. Et tout ça coïncide étrangement avec l’arrivée d’une fête foraine.
Nous sommes en pleine Totenwoche (semaine des morts) et les bizarreries vont s’enchainer à une vitesse folle autour de cette petite ville et de cette fête foraine.
Niveau ambiance, vous l’aurez comprit, on y est ! Il fait froid, humide et les forains et leurs roulottes rajoutent les frissons qu’il faut. On avance dans une atmosphère très brumeuse, et c’est pour moi un point positif, comme négatif. J’étais bien, emmitouflée dans mon plaid sur mon canapé en train de lire cette histoire. Au chaud et protégée. Mais à côté de ça, je peinais à avancer dans ma lecture, car je l’a trouvais assez complexe. Cette fête foraine, on le comprend rapidement, n’est pas comme les autres. Et ses origines lui permettent de faire beaucoup de choses peu réalistes. Jusqu’ici, tout va bien. Mais il se passe beaucoup, beaucoup de choses étranges, et je crois qu’à un moment donné mon cerveau a commencé à tout mélanger. Je ne faisais plus clairement la distinctions entre certains personnages ou certaines actions. Est-ce du réel ou non ? J’avançais souvent dans le flou, pour sortir du chapitre comme on sort enfin la tête de l’eau après avoir retenu notre respiration le plus longtemps possible. J’avoue m’être sentie parfois un peu bête, ne saisissant pas totalement ce qui se passait. Pourtant je voulais comprendre, et à chaque fois je replongeais sous la surface, et je retenais encore une fois mon souffle le plus longtemps possible.

Quand j’ai terminé, et commencé à mieux comprendre ce qui c’était passé, j’ai trouvé l’idée très bonne. J’ai aimé beaucoup d’aspects de ce roman, notamment l’origine des forains et leurs histoires. C’est un livre parfait pour une lecture d’Halloween. Mais elle aura été tellement dense que je ne suis pas sûre d’avoir totalement tout comprit, et tout apprécié comme je l’aurais voulu.

1 commentaire:

  1. J'ai acheté le livre que l'auteur m'a dédicacé, une lecture très complexe certes, mais j'ai adoré me plonger dans cet atmosphère inquiétant pendant halloween

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...