jeudi 23 février 2017

Les enfants de Peakwood

Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D'où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d'autres commencent-ils à agir étrangement ?
Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n'aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler...

Mon avis

Livre bonus, cette lecture aura été la meilleure de mon challenge Cold Winter. Elle m’aura permis de clôturer le Cold Winter, et le week-end à 1000. Sans trop savoir dans quoi j’allais entrer (je lis souvent les résumés à la réception, mais pas avant la lecture, et des fois plusieurs mois s’écoulent entre les deux), j’ai immédiatement accroché à l’ambiance de la petite ville de Peakwood. Tellement accroché, que je l’ai dévoré en un dimanche !

Rod Marty découpe son histoire en cinq gros chapitres. Certains pourraient en être déroutés, et moi aussi, de base, mais j’étais tellement happée par l’histoire que je n’ai pas eu le temps d’être gênée. Comme tout bon auteur, il nous donne un prologue haletant, qui commence sur les chapeaux de roues, pour réellement commencer son histoire une dizaine d’années après cet événement. D’entrée, on est plongés dans un rythme dynamique, cet accident s’étant produit, comment peut-on nous couper dix ans, comme si de rien n’était ? Que s’est-il passé ? Et c’est là que la véritable histoire de Rod Marty commence. J’ai apprécié sa plume, et son intrigue. Il introduit les bons personnages, pour que les bons événements se produisent, et c’est important, car son intrigue n’aurait pas fonctionné sinon.

Chayton a été touché de plein fouet par l’accident de Peakwood. Dix ans après l’incident, il est le dernier médecin en ville, et vit directement dans la clinique. Son destin va être à nouveau chamboulé quand plusieurs habitants de la ville voient apparaître d’étranges hématomes sur leur corps. Ils pensaient le pire derrière eux, pourtant il est à venir.
Je ne vais pas rentrer dans les détails concernant les personnages, ils sont très importants, mais vous en parler vous révélerait trop de choses sur l’histoire. Mes préférés étant bien sûr Tom et Nora. À mon avis, il faut commencer par avoir l’esprit ouvert, car c’est un roman très mystique, qui mêle beaucoup de croyances. Pour moi, tout repose sur l’atmosphère, car une grosse partie de l’intrigue est prévisible dès le début. Mais j’ai été aveuglée concernant le fin mot de l’histoire, je ne l’avais pas vu venir. Je suis ravie d’avoir été surprise.

Je vous parlais de l’ambiance, elle est pour moi le gros plus de ce roman. J’ai marché dès les premières lignes, et je pense que c’est ce qui a fait que j’ai aimé ma lecture. Ça a fonctionné sur moi. Durant toute ma lecture, j’ai senti ce petit frisson me parcourir le corps. Celui qui vous fait tourner les pages de plus en plus vite et fait fonctionner vos méninges à mille à l’heure. Vous commencez à établir cent théories différentes sur le pourquoi du comment. Et même si j’ai compris beaucoup de choses, et que c’était amené de manière à ce qu’on le comprenne à ce moment-là, les frissons ne sont pas partis pour autant. Ce roman est photographique, je voyais toutes les images défiler devant moi en le lisant. Pour d’autres, ce sont plutôt des flashs, des sensations, ici tout était très précis. Ce qui a rajouté des frissons à ma lecture, car je m’y croyais. Et j’avais peur. C’est peut-être stupide, mais une partie de l’histoire m’a fait penser au premier tome de Peggy Sur et les fantômes. Et ce livre m’avait fait trembler quand j’étais plus jeune, car il aborde une thématique qui me fait vraiment froid dans le dos… mais je suis sadique, donc je n’en dirai pas plus. Sachez juste que les gens que vous aimez peuvent soudainement changer de visage du tout au tout.

Une très belle réussite ! Vivement le prochain roman de Rod Marty, qui ne va pas tarder à sortir d’ailleurs.


Auteur : Rod Marty
Éditeur : Scrineo
Collection : -
Parution : 8 octobre 2015
Pages : 382
EAN-13 : 9782367403625

12 commentaires:

  1. Ralalalalala tu me donnes trop envie de le lire ce livre !!!
    :D
    C'est super ça, la lecture bonus qui s'avère être la meilleure :) Ma lecture bonus du CWC était pas mal aussi, mais pas mon meilleur coup de cœur ;)
    Des bisous à toi !! :D

    RépondreSupprimer
  2. Wahouuu ce livre à l'air absolument génial !!!

    RépondreSupprimer
  3. Ton article donne envie ! Je l'ai entamé à la même période que toi et l'écriture est vraiment efficace, je comprends ce que tu dis quand tu parles de cette ambiance mystique que dégage cette lecture ! Mais pour ma part je l'ai abandonné à plus de 150 pages. Je n'arrivais pas à accrocher, justement cette ambiance pesante et un brin sombre ne m'a pas encouragé à poursuivre la suite et je venais tout juste de finir un livre plein d'optimisme. Je me le garde sous le coude quand je serai raccord avec le thème mais ta chronique donne carrément envie de savoir le fin mot de l'histoire^^

    RépondreSupprimer
  4. Décidément ce livre me fait de plus en plus envie. Le côté mystique m'attire beaucoup. Moi qui ne lit que des romans de S.King, Joe Hill et Masterton j'aimerais tenter un autre auteur. Et je me permets de te prévenir que tu as mis "Peggy Sur" au lieu de "Sue". Moi aussi j'avais bien aimé ce petit livre ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu ton avis "en diagonale", je préfère me laisser la surprise pour ce roman qui a rejoint ma WL depuis que tu en as parlé en vidéo =)
    Bisous Margaud!

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Margaud ! J'ai aussi a-do-ré Les Enfants de Peakwood ! Pareil, le soir quand je lisais certains passages, j'envoyais des messages à mon copain parce que je n'étais pas rassurée. Ca ne m'arrive jamais, en lisant un livre ! Les sensations étaient réelles parce que le talent de l'auteur me faisait croire que c'était possible... Je ne sais pas comment il s'est débrouillé, mais j'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que l'écriture est cinématographique, mais il me semble de Rod Marty est scénariste également. J'avais adoré, ça avait été un beau coup de coeur, que je n'avais pas vu venir ! Je me rappelle encore de cette ambiance froide et glauque plus d'un an après...!

    RépondreSupprimer
  8. J'avais déjà vu la vidéo où tu en parlais, et là, en lisant ta chronique, ça m'a donné encore plus envie de me le procurer ! Je me réjouis de pouvoir le lire :)

    RépondreSupprimer
  9. Humm je suis bien intriguée par ce roman ! Je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Margaud, ce roman me tente énormément car j'aime beaucoup les ambiances un peu sombres et mystérieuses. Si je le trouve d'occasion je n'hésiterais pas à l'acheter. Merci pour ton avis :) Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cette belle découverte, je pense me l'acheter bientôt :-)
    Peut être au salon du livre de Genève !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...