mercredi 9 janvier 2013

Une semaine en hiver

Auteur : Marcia Willett
Editions : Pocket
Collection : Roman
Parution : 18 novembre 2010
Pages : 529
EAN-13 : 9782266150286


Il y a des maisons sans âme et d'autres qui vous parlent. Moorgate est de ces dernières. Perdue dans la lande des Cornouailles, il ne lui manque guère qu'un acquéreur, pour s'exprimer avec sa vigueur d'autrefois.
Maudie, la propriétaire, a dû mettre en vente. Trop grand, trop ancien, trop loin. Et puis la vie n'y résonne plus comme avant. Alors que faire, sinon passer le relais ? À Melissa, par exemple, charmante jeune femme de 26 ans qui n'a d'autre désir que de s'installer loin du monde. Et la présence de Rob, l'architecte qui rénove la ferme, n'est pas pour rien dans sa décision. La neige, l'amour, l'odeur du chocolat... En l'espace d'une semaine, Melissa vivra à Moorgate le rêve de toute une vie. Et si le destin frappe bientôt à la porte, les murs de la maison, plus solides que jamais, ne s'avoueront pas vaincus...


Mon avis

Il y a de ces livres qui vous attirent, par un petit rien, un petit quelque chose qui vous donne envie de le lire sans en savoir plus. Une semaine en hiver traînait dans les rayons d'Emmaüs et son titre ne pouvait que m'interpeller, une fois la couverture découverte, c'était décidé ce livre serait un pure craquage d’esthétisme. C'est seulement une fois dans la voiture, mon livre à 50ct dans les mains que je m’intéresse à son histoire. Une maison perdue au fin fond des Cornouailles, en hiver, entre deux personnages inconnus. Vendu! Je découvre le challenge d'Antonine le soir même et me dit que ce livre n'est pas arrivé dans ma PAL pour rien.

On entre dans un univers doux et scintillant. L'écriture, plutôt basique mais agréable, de l'auteur se prête parfaitement à ce genre d’atmosphère, qui mélange cocooning, secret et amour. Quand le résumé nous parle d'une histoire d'amour entre deux personnages (Rob et Melissa) on pourrait croire que la quasi totalité du roman tournera autour ça. Que nenni. Marica Willett fait jouer toute sa farandole de personnage autour de ce couple mystérieux. Parfois un peu lent, le récit aurait mérité de passer plus vite sur certaines actions, mais le fait de les approfondir leur apporte néanmoins du charme.

Seconde épouse et veuve d'Hector, Maudie est clairement le personnage centrale de ce roman, celui autour duquel les autres gravitent. Seule dans sa petite maison isolée, on comprend très vite qu'elle n'est pas en paix avec elle-même et surtout pas avec le fille de son défunt mari. Malsaine et calculatrice, Selina ne veut pas de Maudie dans sa famille et lui fait comprendre. On prend donc bien sur cette vieille femme en pitié, qui ne cesse de culpabiliser à cause de sa belle-fille, et qui en plus se voit obligé de vendre la maison de vacances.
On gravit autour de cette famille, et au bout de 150 pages, on se demande toujours ou sont passés Rob et Melissa, les tourtereaux qui doivent se rencontrer selon la quatrième. No panic, ils arrivent. Ils prennent leur temps.
Les personnalités des personnages sont bien travaillées, sans être trop nombreux il y en a assez pour que quelques intrigues prennent vie et rythme notre lecture. Pourtant j'aurais aimé qu'on parle plus de Melissa et Rob qui passent trop souvent au second plan. 

Le grand, grand plus de ce roman ce sont les atmosphères. On ressent la magie qui enveloppe les personnages, toute cette neige et l'amour que portent Rob et Melissa à cette maison. La découverte de Moorgate est un réel plaisir, c'est envoûtant et on aimerait une connaître une maison comme celle-ci nous aussi... 

Challenge Cold Winter (8/10)

2 commentaires:

  1. Aaaah, ton avis est très alléchant ! :P
    Je crois que je vais le commander. Merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu l'année dernière et j'ai bien apprécié cette histoire :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...