lundi 30 juin 2014

Chroniques lunaires, tome 1 : Cinder

Auteur : Marissa Meyer
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : -
Parution : 7 mars 2013
Pages : 413
EAN-13 : 9782266218177

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.

Une terrible épidémie ravage la population.

Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...

Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...


Mon avis


Déjà dans sa version anglaise ce livre m'attirait énormément. J'aime cette couverture minimaliste, qui révèle tout de même beaucoup sur le contenu. A sa sortie française je m'étais dit qu'il était temps que je m'y mette. Et puis je vous avouerais que le fait que cela se passe avec des cyborgs et autres androïdes m'a légèrement refroidie. Pas trop mon style. Mais finalement tout le monde m'en parlait avec tellement de conviction qu'un jour j'ai craqué. 

Si vous parcourez régulièrement le blog, Facebook ou même mes vidéos, vous le savez certainement maintenant, mais j'aime plutôt bien les réécriture de conte. Découvrir ce qu'un auteur actuel fait de nos contes éternels, ça m'intrigue. Cinder n'échappe pas à cette règle, et Marissa Meyer en fait quelque chose de très intéressant. Son univers est bien pensé, et les liens qu'elle tisse entre Cinder et Cendrillon sont pertinents. Ce que je peux reprocher à l'auteur c'est de nous faire deviner la révélation finale beaucoup trop vite. Au bout de 150 pages je m'en doutais, et les dernières lignes auront confirmées mon idée. Mais je vous dirais qu'importe. On se laisse embarqué dans cette histoire, originale, et cela rattrape beaucoup de choses. 

Cinder est une mécanicienne cyborg, qui travail pour subvenir aux besoins de sa famille d'adoption. Ce que j'ai aimé d’emblée, c'est qu'on retrouve tous les points qui rappellent Cendrillon. La belle-mère qui l'utilise, les belles-sœurs, le prince, le bal et même la citrouille. J'avais au départ très peur que le terme réécriture de conte soit une excuse pour faire quelque chose de vaguement ressemblant à l'histoire d'origine, mais je n'ai pas été déçue à ce niveau là, il y a des détails marquants qui ne peuvent que nous rappeler la première version. Mais le décalage est tout de même là. L'auteur place son conte dans le future et sa Cendrillon ne manque pas de mordant. Oui Cinder fait partie du palmarès de ces personnages féminins qui ont du caractère, celle qui ne se laisse pas faire et qui n'a pas sa langue dans sa poche. J'ai aimé suivre son histoire et son évolution. Marissa Meyer met quelque chose dans son roman qui nous donne envie d'en savoir toujours plus, et même quand on découvre certaines choses avant leurs révélations, on veut savoir comment elle va amener tout ça. Cinder m'a énormément émue, dans le sens ou sa vie ne lui appartient pas vraiment, elle ne se sent pas à sa place, et rien ne lui permet de réellement sortir de ça.

Quand le prince Kai entre en scène, j'étais un peu blasée. Dans les premières pages il n'a pas beaucoup de personnalité et m'a plutôt désintéressé. Pourtant petit à petit, son histoire prend le dessus et intrigue. Sa posture est plutôt délicate, la reine lunaire Levana descend sur terre pour lui proposer des négociation, et on sent son malaise. Face à la complexité du personnage de la reine, qui n'a de pitié pour personne, Cinder lui paraît beaucoup plus simple et accessible. Pourtant il ignore tout des secrets de la jeune cyborg, même qu'elle n'est plus tout à fait humaine. Alors qu'on rencontre une Cinder forte et plus intéressée par ses machines que les amourettes du prince, on va la découvrir par moment complétement perdue face à ses sentiments, comme si elle croyait tout ce que les autres disent : qu'une demie cyborg ne peut pas éprouver de sentiments.

J'ai aimé la dureté de ce nouveau monde. La létumose, maladie qui tue en très peu de temps, fait rage et peut être attrapé par n’importe qui. La menace du peuple lunaire plane sans cesse sur la terre, et c'est certainement l'aspect qui m'a le plus attiré et plu dans cette histoire. Les lunaires sont très intrigants, une certaine magie émane d'eux, une magie mauvaise et possessive. Levana est certainement digne des plus grands méchants, bien que dans ce premier tome on ne découvre pas encore toute l'étendue de son pouvoir et de sa soif de puissance. J'en attend beaucoup d'elle dans la suite, car elle m'inspire clairement tout ce qu'il y a de plus mauvais.
L'intrigue en tant que tel, comme je disais, n'est pas assez bien cachée. J'ai comprit très vite ou voulait en venir l'auteur, et l'idée est certes excellente, mais beaucoup trop prévisible. C'est le gros bémol de ce livre. Pourtant son univers et son histoire rattrape selon moi le tout car j'ai vraiment accroché à tout. Cinder est un personnage attachant et original, mais j'attends également beaucoup d'elle dans la suite, ce début est bon, mais son évolution m'intrigue du coup beaucoup. Je me pose énormément de question à la fin de ce premier tome, la suite Scarlet me tarde!

A lire pour ce coté futuriste original, une Cendrillon à moitié cyborg et des méchants qui ne font qu'entrer en scène.

D'autres avis sur la fiche BBM
Logo Livraddict

15 commentaires:

  1. Un avis qui rejoint le mien, j'ai aussi été refroidi par le côté SF, donc hésitante à l'acheté, j'ai participé à un concours et j'ai eu la chance de le gagner et là j'ai été agréablement surprise, j'ai vraiment apprécié l'adaptation de conte dans une dystopie, j'ai donc lu à la suite Scarlet et j'ai savouré ma lecture et j'attend la suite avec impatience. Les chroniques lunaires restent pour moi une très belle découverte.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre aussi ! Et comme toi, je suis fana de réécriture de contes :)
    Hâte de lire la suite !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu poison et j'ai adoré je pense que les réécritures de contes me plaisent beaucoup aussi du coup j'ai envie de dire pourquoi pas tenter Cinder ? La couverture ne plaisait pas spécialement d'où ma réticence mais ton avis me donne envie de me le procurer. Merci Margaud <3

    RépondreSupprimer
  4. Ce livre est dans ma wish-list. J'aimerais beaucoup l'avoir dans ma PAL pour enfin pouvoir le lire :)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trop envie de le lire !!
    Je pense que je vais m'y mettre cet été :D

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre m’intéressait déjà depuis longtemps, mais ta chronique me donne beaucoup envie de le lire ;) Il est peut être temps que je m'y mette...

    RépondreSupprimer
  7. Hum, ça me donne bien envie de lire ce livre ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Le résumé et ta chronique me donnent vraiment envie de lire ce livre ! :)
    Les contes revisités me tentent tous beaucoup je dois bien l'admettre ;p

    PS: je ne savais pas où laisser ce commentaire: Dragon 2 était bien ? Je n'ai pas encore eu le temps de me laisser tenter, mais ça ne serait tarder ^^

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Margaud ! Je laisse mon commentaire un peu n'importe ou, je dois bien l'avouer, mais je ne savais pas vraiment sur quel article t'écrire. Je tiens déjà à te féliciter pour tout ce que tu fais sur ton blog, tes chroniques sont toujours très bien écrites, et tes vidéos sont un vrai bonheur. Je te suis depuis deux ou trois mois maintenant, et je me suis moi aussi lancé dans les chroniques (un peu grâce à toi, il faut l'avouer). J'aime beaucoup ce que tu fais, j'adore regarder tes vidéos sur YT, tu me détends, ta voix m'apaise. Bref, sans vouloir faire groupie, j'adore tout ce que tu fais.

    Je tenais juste à te laisser ce commentaire pour te remercier, car même si c'est involontaire, tu m'as apporter beaucoup de choses. Ne t'arrête pas de faire ce que tu fais, continue a nous faire rêver, et rire, et restes comme tu es.

    Bravo encore, et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  10. Certes beaucoup de choses sont hyper prévisibles, mais j'ai néanmoins été soufflée par la fin qui m'a un peu laissé genre "Oo haaaaan c'est pas vrai". Du coup il faut que je me lance dans Scarlet

    RépondreSupprimer
  11. J'avais, comme toi, beaucoup aimé ce premier tome. J'ai par conte directement enchaîné sur la suite et je peux d'ores et déjà te dire que Scarlet en jette des cacahuètes et que Cress arrive à un niveau de perfection plutôt rare :p

    En espérant lire ton avis sur la suite ;)

    RépondreSupprimer
  12. Je viens de lire ce livre et je le trouve génial! C'est vrai que l'intrigue est prévisible mais ça n'a pas gâché ma lecture, au contraire : j'étais plutôt du genre à m'exclamer "je suis sûre que c'est ça ! Si v'est ça c'st trop cool !" etc. (oui je parle à voix haute quand je lis -_- tout le monde se moque de moi ^^)

    RépondreSupprimer
  13. Ce livre me tente énormément, et j'avoue que j'aimerai retrouver les contes de mon enfances rien que pour retrouver l'innocence de l'époque

    RépondreSupprimer
  14. Personnellement la révélation finale m'a laissée sur les fesses je ne m'y attendais pas beaucoup, sinon ton avis rejoint le mien :) - C.

    RépondreSupprimer
  15. Je crois que j'ai envie d'avoir la saga principalement pour ses couvertures, elles sont tellement sublimes ! <3
    Surtout Winter, quel pavé ! J'espère que je pourrais me les procurer bientôt !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...