dimanche 9 juillet 2017

La cave

Il m'appelle Lilas.
Depuis des mois il me garde enfermée dans une cave 
avec trois autres filles : Rose, Iris et Violette.
Nous sommes ses jolies fleurs, sa famille idéale.
Nous devons être parfaites, ou il nous tuera.
Mais je suis Summer, quoi qu'il en dise.
Jamais je ne baisserai les bras.
Je sortirai de là.

Imaginez une maison comme n'importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées quatre filles.
Avant, Lilas s'appelait Summer. Elle avait des parents, un frère insupportable, des copines, un petit ami. Elle fera tout pour les retrouver. Car contrairement aux autres filles, elle n'est pas prête à accepter son sort jusqu'à faner et dépérir...


Mon avis

J’aimerais voir plus de thriller pour adolescents. C’est un genre qui passe pas mal à la trappe dans ce public, alors que d’autres sont limite trop foisonnants. La Cave m’a tenté par son titre, sa couverture et son résumé. Le genre de psychopathe qui enferme des jeunes filles dans une cave pour d’obscures raisons, ça me titille et j’ai envie de creuser.

Et j’ai passé un bon moment de lecture. Le rythme est bon, les personnages sont attachants et dérangeants, l’intrigue est pas mal du tout. Pour un thriller ado, je dis qu’on est bien surpris et que ça peut faire une super entrée dans le genre. À conseiller à tous ceux qui en ont marre de la fantasy et de la dystopie. Si votre truc, c’est plutôt Esprits criminels, ce roman est light comparé à certains épisodes, mais assez tordu que pour nous faire tourner les pages rapidement.

Summer se fait enlever par Trèfle. Il la renomme Lilas, et lui présente Rose, Violette et Iris, ses nouvelles colocataires. Dans sa cave aménagée. Charmante entrée en matière, ou le plan drague le plus pourri de tous les temps.
Il y a plusieurs points de vue dans le roman, on commence bien sûr par Summer/Lilas, qui va nous raconter son combat et ses peurs dans cette cave. Elle décide de se battre, de monter des plans pour s’échapper et surtout jusqu’au bout, de ne jamais perdre espoir qu’on la retrouve. J’ai aimé son côté déterminé. Nous allons également suivre Lewis, le petit ami de Summer, qui va tout faire pour la retrouver. L’amour de deux adolescents peut paraître des fois un peu naïf, mais le leur est très beau et sincère. Malgré la peur et la séparation, ils restent connectés en quelque sorte. Iris, Rose et Violette ont chacune leurs petits moments. Rose est un personnage très intéressant. Difficile d’en parler en détail sans tout vous dévoiler, mais malgré son état d’esprit, elle a des circonstances atténuantes. On la découvre au fur et à mesure de notre lecture, et son comportement trouve des explications. Mais le point de vue le plus intéressant, forcément, c’est celui de Trèfle, le kidnappeur. J’aime disséquer un personnage, et découvrir son passé, pour comprendre ses agissements dans le présent. Ce personnage est comme je les aime, mystérieux et dérangé.

L’atmosphère est pesante. Cette cave est parfaite. On dirait une maison témoin. Tout brille, tout est rangé, rien ne dépasse. Les filles sont parfaites, selon un certain schéma. Tout est fait pour que Trèfle se sente bien. Et nous, on se sent mal à l’aise. Rien n’est normal pour nous. C’est donc un joli travail d’avoir réussi à nous faire suffoquer dans cette cave.

Par contre, certains détails sont trop simples. On se pose pas mal de questions quant à la possibilité de certaines choses. Quand on a regardé Dexter, on sait qu’un corps fini toujours par remonter à la surface. Et en général, le plan d’un serial killer n’est jamais infaillible. Mais à part ces petits couacs, je me suis prise au jeu. Je dévorais ma lecture, car je voulais comprendre, savoir et découvrir cette fin. Bonne ou mauvaise.


Autrice : Natasha Preston
Editeur : Hachette
Collection : -
Parution : 19 avril 2017
Pages : 396
EAN-13 : 9782017028109

6 commentaires:

  1. Mais comme c'est fou ça, on a lu le même livre au même moment ou presque !! J'ai refermé hier ce bouquin justement. Que j'ai failli abandonner au bout de 100 pages, à cause de ce manque de détails, de la grande naïveté de certains passages, et pour moi, du manque de profondeur au niveau psychologique : ce que ressent Summer n'était pas selon moi super réaliste quand elle arrive dans la cave. Après, et surtout à la fin, j'ai trouvé ça bien plus juste. Mais par exemple elle ne pense pas à ce qu'elle ferait au lieu d'être là, à part à sa famille (et l'école, les cours, les amis ?) et on ne sait pas tout ce qui lui passe par la tête. Et puis le nom de Trèfle m'a fait halluciner au début, j'ai trouvé que c'était tellement naïf, ridicule, aseptisé. Ensuite, quand on connaît son point de vue on s'habitue, et peut-être même que ça ne lui va pas si mal. Un peu enfantin, un peu idéaliste, ce trèfle à quatre feuilles (quatre filles !) qui porte bonheur. Avant d'abandonner je suis allée voir des avis et comme tout était plutôt positif, j'ai continué ma lecture, ce que je ne regrette finalement pas. Les pages se tournent toutes seules.
    En tout cas cette coïncidence m'a fait bien rire !
    Bisous bisous la belle !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je ne connaissais pas. Je note, donc. On verra si je tombe dessus!

    RépondreSupprimer
  3. Génial je vais justement l'acheter comme lecture d'été après avoir vu ta Story !

    RépondreSupprimer
  4. J'en est beaucoup entendu parler pendant un moment, il me tente bien mais j'ai plein d'autres livres qui me tentent plus ^^
    On verra quand j'aurais fait baisser ma PaL =D

    RépondreSupprimer
  5. Si tu aimes ce genre d'ambiance, mais avec un côté psychologique beaucoup, beaucoup plus poussé, je te conseille "The Collector" (Je crois que ça a été traduit par "L'obsédé" en français", de John Fowles, c'est à peu près la même intrigue de départ, et on a accès successivement aux pensées de la jeune fille et du kidnappeur. Glauque, dérangeant, mais passionnant garanti !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Margaud !

    J'avais déjà entendu parler de ce thriller et ton article achève de me donner envie de le lire ! Le personnage de Trèfle m'intéresse beaucoup, j'ai hâte de découvrir ce roman pour en savoir plus à son sujet. Comme toi, la personnalité des crimminels m'a toujours intriguée, et j'aime quand les auteurs prennent le temps de disséquer leurs comportements.

    En tout cas, voilà un autre livre pour ma P.A.L !

    Bisous :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...