samedi 8 juin 2019

Kit moins de déchet pour vadrouiller

Il fait beau, et tu crèves d'envie de te prélasser en terrasse, à siroter une boisson bien fraîche, manger une glace et j'en passe. Moi aussi. J'ai beau ne pas aimer l'été, je sais apprécier les choses quand elles se présentent. Mais ce n’est pas parce qu'on est dehors qu'on relâche les petits gestes zéro déchet. Je te montre ce que j'ai toujours dans mon sac, pour être prête à savourer un moment détente, tout en participant le moins possible à la chaîne du déchet. 

Dernièrement j'ai acheté les fameuses pailles en inox. Et à chaque fois que j'en parle j'ai la même discussion : Oui mais chez moi je ne bois pas avec une paille, donc achat inutile. Je suis parfaitement d'accord avec toi. Moi aussi, à la maison la paille ne me sert à rien. C'est pour ça que j'ai toujours deux pailles sur moi, dans mon sac. Car quand tu commandes ton cocktail, ou ton thé froid maison dans ton bar préféré, souvent tu as droit à une belle paille en plastique, voir même deux, des fois que t’aurais deux bouches, on ne sait jamais. Certains établissements commencent à ne plus mettre de paille, ou des pailles compostables, mais c'est pas encore partout comme ça. Alors la paille qui se trouve dans mon sac devient utile, je chope le coup de demander mes boissons sans paille, et je sors la mienne. Un cocktail plein de glaçons avec une paille, c'est quand même plus agréable qu'à même les lèvres. 
Je t'avais déjà parlé du petit geste facile à adopter pour les glaces ici, mais je t'en reparle aujourd'hui. Depuis quelques étés maintenant j'ai abandonné les glaces dans les gobelets en carton avec la petite cuillère en plastique. Une glace possède un contenant mangeable à la base, et le cornet biscuit est quand même meilleur que le gobelet en carton. Depuis l'été passé je garde aussi une petite cuillère de la maison dans mon sac, pour que notre fille puisse en profiter, sans déchet. 

C'est bien chouette d'avoir toujours ces petites choses sur soi, mais au début je les oubliais toujours dans le sac que je ne prenais pas, et BIM tu peux être sûr que c'est ce jour-là que j'en aurais eu besoin. Alors j'ai trouvé l'astuce, toutes les petites choses qui se baladent dans les différentes poches de mes sacs (baume à lèvres, couteau Suisse, baume du tigre, lunettes de soleil, pailles, cuillère, mouchoirs…) je les mets maintenant dans une pochette. Et quand je prends un autre sac le matin je n'ai qu'à prendre toute la pochette et la mettre dans le sac de la journée. Comme ça je ne me retrouve jamais à court, et c'est vachement plus pratique pour embarquer tout ce petit monde sans devoir tout sortir et remettre dans ces fameuses poches. 
Et c'est encore plus pratique quand tu as un enfant. Un enfant c'est toujours rempli d'imprévu, déjà que moi toute seule je me retrouve toujours à faire autre chose que ce que je comptais faire à la base, une fois dehors. Mais alors avec un enfant ! Dans ma pochette magique je mets d'office une patte, et une cuillère. La glace qui se retrouve plus autour que dans la bouche, un nez qui coule ? Hop tu dégaines. J'ai aussi toujours un pansement et une lingette désinfectante dans mon portemonnaie, ces petits genoux s'égratignent si facilement… Et bien sûr, jamais sans notre gourde en inox, on ne sait jamais. On a opté pour celle-ci, car le bouchon est vraiment pratique pour les petits, et ça évite les fuites dans le sac, en plus l'inox garde bien au frais.



Et voilà, avec ça je suis parée pour pas mal de choses. On peut toujours faire mieux, et quelquefois certaines sorties provoquent des déchets que j'aurais pu éviter. Mais comparé à ceux que j'arrête de faire depuis l'adoption de ces gestes, c'est franchement pas mal. 
Par exemple, et c'est juste pour que tu puisses comparer, pas pour critiquer, l'autre jour j'étais chez le grand méchant Starbucks (personne n'est parfait) et j'ai commandé mon iced latte dans mon gobelet en verre (j'avais prévu d'aller m'en prendre un à ma pause, du coup j'avais pris ce qu'il fallait). En attendant ma commande, j'entends deux jeunes femmes discuter juste après moi, chacune avait commandé un frappuccino dans des gobelets en plastique de là-bas, prenait donc avec ceci une paille en plastique chacune, et l'une d'entre elle voulait encore une petite cuillère en plastique pour la crème chantilly. Cinq déchets pour deux boissons. Il y a 3 ans en arrière j'aurais eu les mêmes gestes qu'elles, et je ne me serais même pas poser la question de la cuillère ou de la paille, etc. J'aurais consommé ma boisson, et c'est tout. Aujourd'hui, rien que de les entendre ça m'a fait tiquer. Rien que la paille, je me dis, ça aurait toujours pu être ça. Pas de gobelet réutilisable cette fois ? Tant pis, ça arrive. Des petites choses peuvent si vite être adoptées. Et souvent quand on en a une, les suivantes suivent beaucoup plus facilement. 
En fait la clé c'est de faire ça avec facilité. Du moment que tu trouves ça contraignant, baisses tes objectifs. Un geste après l'autre. J'ai d'abord eu que la cuillère dans mon sac. Puis les pailles. Puis la bouteille, etc. Tu peux pas devenir le.la pro du zéro déchet en une nuit (ça se saurait), mais du moment que tu mets en place un truc qui te semble simple, les autres deviennent moins compliqués, crois-moi, testé et approuvé.

8 commentaires:

  1. Hello,
    super article, intéressant et non moralisateur. J'hésite à m'acheter des pailles réutilisables depuis quelques semaines, j'hésite entre bambou ou inox. Ne sont-elles pas trop lourdes en inox? L'idée de la petite pochette zéro déchet est top, je vais m'y atteler. Merci Margaud !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, merci beaucoup. Les pailles en inox sont toutes légères, en tout cas je vois pas trop la différence avec le plastique dur par exemple. En plus quand ton verre est bien frais, elle devient fraîche aussi, et la sensation dans la bouche est agréable ^^ le détail ;)

      Supprimer
  2. Bonjour Margaud !

    J'aime beaucoup tes articles "autres" sur le blog, je suis contente que tu aies fait de ton blog littéraire un blog plus "général".
    Bref, les pailles se lavent seulement à l'eau ou il y a une brosse fournie avec ?

    Et plus généralement, je me pose cette question depuis quelques temps, rien ne me dit que tu as la réponse, d'ailleurs j'espère que tu ne le prendras pas comme une critique. Ce n'est pas toi que je vise d'ailleurs, aucunement.
    Le zéro déchet a pour but final de sauvegarder ce qui reste de notre pauvre planète en ne rajoutant pas de déchet, en utilisant le moins de ressources ect. Mais quid de tout ce qui est non palpable ? Les tonnes de photos sur instagram, les milliers de mails, de vidéos sur les différentes plateformes… ça utilise une énergie folle, les générateurs monstrueux obligés de tourner tous les jours tout le temps, est-ce que on ne ferait pas mieux de s'y intéresser également ? J'ai supprimé la plupart de mes mails en changeant d'adresse mail, gardé ceux qui sont importants pour preuve (sans les imprimer) et si possible sans pièce jointe, ce n'est qu'un exemple. Je pense que le non palpable a des répercussions réelles sur notre monde palpable et je voulais savoir ce que tu en pensais.


    A bientôt !

    Nora

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Nora, merci pour ton commentaire. Pour les pailles, tu peux acheter le petit goupillon pour les laver, perso je les mets au lave vaisselle, et c'est nickel.
      Ça tombe bien que tu parles de de non-palpable, car je suis justement en train d'écrire un article dessus. Je viens de supprimer tout mon historique Facebook, mes boites mails sont le plus vides possibles, etc. Il faut s'en occuper autant que le reste.

      Supprimer
  3. Super idée, la pochette !! il faut que je réactualise la mienne d'ailleurs :-) Je t'admire dans ta démarche, Margaud, et j'avoue que tu m'as donné de supers idées faciles à mettre en place pour aller peu à peu vers la diminution de nos déchets. Merci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis contente si ces petites astuces peuvent servir :)

      Supprimer
  4. Salut Margaud 😁

    Super article ! Moi même je me suis mise au "zéro déchet" il y a quelques années et il me manque encore certains réflexs. Enceinte de 5 mois, je ne doute pas qu'avec l'arrivée de notre bébé je devienne un peu plus organisée (du moins je l'espere 😂)
    Et j'avoue que je dis aussi cette phrase "je ne bois pas à la paille donc achat inutile" 🙈

    A bientôt.

    Eugénie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations! Oh tu sais, on peut toujours faire mieux, mais souvent je trouve qu'on en fait déjà pas mal. Les automatismes viennent avec le temps. Et avec bébé, tu oublies un truc indispensable une fois, pas deux XD

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...