mercredi 14 mars 2012

Traqueur

Auteur : William Hussey
Edition : Castelmore
Collection : -
Parution : 13 janvier 2012
Pages : 381


Jake Harker est fan de BD d'épouvante, a une faible pour une fille de sa classe à qui il n'osera jamais parler et fait de son mieux pour éviter les ennuis. Une vie plutôt ordinaire... Jusqu'au soit où il croise le chemin de l'Homme blême et de M. Pinch.
C'est à cet instant précis que Jake apprend ce que le mot « terreur » veut vraiment dire. Pourtant, ces deux créatures sont des enfants de choeur comparées aux entités maléfiques qui n'attendent qu'un signe pour ravager la Terre... Seul un sacrifice - la vie de Jake - permettra d'empêcher la catastrophe.


Mon avis


« J’ai adoré ce monde terrifiant : j’aimerais avoir écrit Traqueur moi-même » Joseph Delaney auteur de la saga L’Epouvanteur.
Delaney n’a plus besoin de le prouver, il est un maître dans la fantasy jeunesse actuelle. Avec sa saga L’Epouvanteur, il montre que le genre peut être réinventé à chaque fois. Une trace qu’aimerait suivre William Hussey, avec Traqueur. Les deux textes sont incomparables, et pourtant ils baignent dans le même univers, empli de monstres et d’un mal à combattre. Mais Delaney entraîne son lecteur grâce à une plume fluide et passionnante, tandis qu’Hussey est encore timide, hasardeux et un peu gauche.
L’histoire est dynamique, on avance à une cadence folle dès les premières pages. Toute l’action arrive très rapidement, peut être trop tôt? En effet, l’auteur n’a pas le temps de placer correctement son univers, ses personnages et la situation que tout se précipite, pour ne plus s’arrêter avant la fin. Très vite les noms se mélangent. Les actions sont mal décrites, la visualisation des lieux n’est pas évidente, ce qui perturbe la lecture. Dommage, car on sent que tout est important, chaque détails loupés ou mal intégrés va rendre la lecture plus difficile.
Pourtant les personnages sont attachants, un héros un peu trop courageux pour être réaliste mais attendrissant, la trame est intéressante, pas franchement originale, mais bien amenée. L’auteur apporte une touche de mystère et d’horreur qui plaira aux débutants dans le genre fantastique. Il y a en effet un grand manque descriptions et de cohérence entre les paroles et les actes des personnages, mais ça se laisse suivre, sans trop de peine, si l’on fait attention à tout.  
Une saga qui débute timidement dans la grande et nouvelle maison d’édition de Castelmore, mais qui se fera certainement rapidement une place de choix dans leur catalogue. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...