jeudi 29 août 2013

Une part de ciel

Auteur : Claudie Gallay
Editeur : Actes Sud
Parution : 21 août 2013
Pages : 442
EAN-13 : 9782330022648

Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-vous. Elle retrouve son frère et sa soeur, restés depuis toujours dans le village de leur enfance. Garde forestier, Philippe rêve de baliser un sentier de randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes. Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son homme, en taule pour quelques mois, et élève une fille qui n'est pas la sienne. Dans le Val-des-Seuls, il y a aussi le vieux Sam, pourvoyeur de souvenirs, le beau Jean, la Baronne et ses chiens, le bar à Francky avec sa jolie serveuse...

Dans le gîte qu'elle loue, à côté de la scierie, Carole se consacre à une traduction sur la vie de Christo, l'artiste qui voile les choses pour mieux les révéler. Les jours passent, qui pourraient lui permettre de renouer avec Philippe et Gaby un lien qui n'a rien d'évident : Gaby et Philippe se comprennent, se ressemblent ; Carole est celle qui est partie, celle qui se pose trop de questions. Entre eux, comme une ombre, cet incendie qui a naguère détruit leur maison d'enfance et définitivement abîmé les poumons de Gaby. Décembre s'écoule, le froid s'installe, la neige arrive... Curtil sera-t-il là pour Noël ?


Mon avis


Grosse sortie de cette rentrée littéraire 2013, j’ai eu envie de me lancer à la découverte du style de Claudie Gallay - Les déferlantes et Seule Venise. Une part de ciel possède, esthétiquement parlant, tout ce qu’il faut pour me faire craquer ; une belle couverture, de la neige et un titre intriguant. Lu en une petite semaine, voilà ce que j’en ai pensé.

Dans sa globalité c’est un livre que j’ai apprécié et qui m’a fait passer un bon moment. Surtout grâce à l’ambiance du Val ou Carol, notre protagoniste, se rend. En effet, elle vient de recevoir une boule à neige, et ceci indique que son père ne tardera pas à revenir au Val et il veut revoir ses enfants. Carol est la seule de la fratrie à avoir quitté le Val pour partir vivre autre chose et voir le monde. Elle remet les pieds ici uniquement quand elle y est obligée. Persuadée qu’elle ne fera pas plus d’une semaine la bas, elle ne s’attend pas à se redécouvrir dans cet endroit qui l’a vu grandir.

Le personnage de Carol m’a plu. Mais contrairement à ce que j’aurais voulu d’un personnage de cette envergure là, elle ne m’a pas touché. Pourtant son histoire aurait permit que l’on soit touché, ça n’a pas prit avec moi. Elle a ce côté vilain petit canard, la sœur du milieu, qui selon elle n’est jamais assez bien, celle qui a fuit le cocon familial. En revenant ici, un peu par obligation, elle ne s’attend pas à trouver quoi que ce soit, voir même elle pense perdre son temps. Mais finalement, et c’est ce qui m’a le plus plu, elle va réussir à se recentrer sur elle-même, redécouvrir sa voie. Elle va également pouvoir en apprendre plus sur Philippe et Gaby, son frère et sa sœur, et se rendre compte de la place qu’elle a toujours occupée dans la famille.
Gaby et Philippe n’ont pas vraiment marqués. L’histoire n’est pas centrée sur eux, mais ils font tout de même partie de la famille de Carol et comme elle ils attendent le retour de leur père. Les deux, bien que présents, passent souvent au second plan. Un peu dommage.
Je n’ai pas non plus vraiment accroché aux autres personnages. Ils me donnaient l’impression de faire partie du décor, ce qui était peut être le but de l’auteur. Je les voyais comme emprisonnés de leur propre routine et de leur maison, trop habituer pour changer.

Mon cœur a vraiment balancé pour l’ambiance que dégageait ce Val. Claudie Gallay exploite l’image du petit village de montagne ou tout le monde se connait et ou personne n’est jamais vraiment partie, à son maximum. Cette image de renfermé sur soi même du village m’a beaucoup plu, car je l’ai très souvent vu par ici également. A se demander si certains villages savent qu’il y a un monde autour d’eux, que le monde bouge, change et évolue. Mis à part ça, tout cet univers enneigé m’a séduite.

Le style de l’auteur, dans ce livre ci ne m’aura pas vraiment impressionné. J’ai rencontré l’ennui plus d’une fois malheureusement, car il  avait trop de bla-bla qui ne servait à rien selon moi, et qui aurait pu être oublié pour faire place à la véritable histoire. Du détail d’accord, il en faut c’est obligé, mais des fois il y en avait trop. C’est certainement la seule raison pour laquelle j’ai refermé le livre un peu mitigée.

Je suis toute fois curieuse de découvrir d’autres livres de l’auteur, dont Seule Venise dont on m’a vanté les mérites.



6 commentaires:

  1. Même si, je dois l'avouer, c'est tout d'abord la couverture qui m'a tapée dans l’œil, le résumé m'intriguait pas mal. Du coup, je suis contente d'avoir lu ton avis ! Si j'en ai l'occasion, je pense en tenter la lecture, cet hiver, au coin du feu, cela peut être assez sympathique :D

    RépondreSupprimer
  2. Je vais surement l'acheter celui ci. D'une part car il fait parti de la rentrée littéraire et puis parce que c'est vrai, la couverture donne envie! Je te dirais se que j'en pense ;) Ton avis est positif dans l'ensemble et j'espere ne pas etre décue !

    RépondreSupprimer
  3. Alors ta chronique est presque mot pour mot ce que j'ai ressenti en lisant "Les déferlantes" de Claudie Gallay ! J'ai l'impression que ses romans doivent pas mal se ressembler, du coup je ne pense pas me pencher sur celui-là.
    Merci pour le partage =)

    RépondreSupprimer
  4. Grande fan de Claudie Gallay je me dois d'acheter ce livre, je te dirai mon avis. C'est vrai qu'elle utilise beaucoup de détails, de description et que souvent l'histoire avance très lentement et c'est cela dans tous ces livres. Mais justement c'est ce côté posé que j'aime bien, je le trouve apaisant, agréable. J'espère vraiment que tu apprécieras "Seule Venise" ! Ta chronique a été, encore une fois, très intéressante !

    RépondreSupprimer
  5. Il me tentait en librairie, du coup je pense que je vais passer mon tour. Mais on est d'accord, la couverture est superbe !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...