mercredi 18 juillet 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles


Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée.
À 17 ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l'amour.
Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.


Mon avis

Il existe des rencontres idéales entre un livre et un lecteur, j'en suis persuadée. Parfois, un livre n'entre pas dans notre vie au bon moment, ça ne fonctionne pas. Et puis des fois oui. Ce n'est pas forcément toujours une question de style, juste de moment.
C'est ce qui m'est arrivé avec le dernier roman de Virginie Grimaldi, reçu des éditions Fayard, merci à eux, et signé par l'autrice, merci à elle.

Virginie Grimaldi, c'est le rayon de soleil littéraire qui brille depuis quelques années sur les bonnes ventes des librairies. D'entrée, je suis moyennement tentée par les livres qui se trouvent dans les meilleures ventes. C'est plus fort que moi. Mais là, je voulais lire de la nouveauté (pour une libraire c'est bien, ça aide), je voulais découvrir ce qui se cachait derrière ce titre poétique.

J'ai ri, j'ai été émue, bref j'ai succombé à la plume et aux personnages. C'est simple et efficace, sans tomber dans les gros clichés ni dans le pathos. Il y a une juste dose de tout. Et c'est merveilleux. J'avais envie et besoin d'une lecture dans ce genre, à cet instant précis, et cette histoire aura été un pur régal.

Anna est au bord du gouffre. Endettée et au chômage, elle tente de faire face et de garder la tête haute, tout en élevant ses deux filles, Lily 12 ans et Chloé 17 ans. Pas simple, car en plus de ses secrets, elle doit jongler avec ceux de ses filles. Sur un coup de tête, et fortement encouragée par sa grand-mère, Anna décide d'emprunter le camping-car de ses parents et de partir plusieurs semaines faire le tour de la Scandinavie. Lily et Chloé pensent que maman est folle. Mais finalement, cette aventure est une véritable bouée de sauvetage pour ce trio.

Comme je le dis plus haut, l'autrice met les justes doses de tout dans son histoire. Lily est une préadolescente très drôle et pleine d'humour, ses mélanges de proverbes m'auront beaucoup amusé. Elle a aussi ce cœur gigantesque, sans filtre, qui lui permet de voir beaucoup de choses au-delà de ce que les gens veulent laisser paraître.
Chloé est une hypersensible. Je me suis rapidement sentie proche d'elle. Sa vision d'elle-même est tronquée par la pression qu'elle se met. Sa plus grande peur est de ne pas être aimée, ce qui lui fait faire des choses contre sa volonté. Elle est très justement décrite, sans tomber dans le cliché de l'ado à problème. C'est une ado perdue, qui utilise son blog comme défouloir, qui parlera parfois trop vite, trop fort, et qui comprendra plus tard que ses paroles ont blessé.
Anna se retrouve à un moment charnière de sa vie. Ses petites filles grandissent, ce qui n'est pas toujours facile à accepter, et sa vie professionnelle prend l'eau. Elle continue pourtant à se battre, et à aller de l'avant. Le bonheur de ses filles passe avant tout, ce qui est parfois difficile à vivre pour elle, qui fait passer sa propre vie bien loin derrière. Elle saura pourtant se confronter au passé, et oser prendre des risques pour que cette famille se ressoude.

L'autrice va axer son roman sur le voyage. Le but est de changer ses personnages d'environnement, pour qu'elles se recentrent et se retrouvent. Un lieu inconnu est donc idéal. J'ai été très heureuse de ce voyage. Les paysages et les sensations sont beaux, donnent envie et permettent de voyager à notre tour.
L'atmosphère est souvent tendue entre Chloé et Anna, et pourtant Virginie Grimaldi n'en fait pas trop, elle décrit parfaitement ce qui arrive parfois, ou souvent, entre parents et enfants, quand les deux ne se voient plus de la même façon, ou ont peur de se lâcher l'un en face de l'autre. Ce sont des instants de la vie. Des enchaînements de choix, parfois évidents, parfois difficiles, qui font que Chloé, Lily et Anna nous parlent. Elles incarnent plusieurs générations, qui peinent à se comprendre, mais qui sont criantes de sincérité.

J'ai passé un excellent moment. C'était une lecture à la fois douce et rafraîchissante, avec une pointe de philosophie.


Autrice : Virginie Grimaldi
Editions : Fayard
Collection : Littérature française
Parution : 2 mai 2018
Pages : 393

18 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis me donne encore plus envie de lire ce livre !❤

    RépondreSupprimer
  3. C'est tout ce que j'aime dans l'écriture de Virginie Grimaldi: elle arrive à insuffler l'émotion dans ses pages sans en faire des tonnes! Je n'ai pas encore lu le dernier, sûrement pour cet été. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est ça! On se retrouve en eux, on est pas éblouie par trop de fioritures, c'était la juste dose de tout.

      Supprimer
  4. Coucou ! Je n'ai jamais lu de Virginie Grimaldi en raison justement de tout l'engouement suscité par ces romans mais l'histoire de celui-ci me tente bien :)A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça. J'étais comme toi, et finalement le résumé de celui-ci m'a donné envie, et j'ai fait comme pour toutes mes lectures, je me suis juste fait confiance, et ça a marché :)

      Supprimer
  5. Une de mes lectures du mois d'août. Je suis impatiente !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai suivi pendant de longues années Virginie à travers son blog avant que ne soit publié son premier roman. Pour avoir lu les deux premiers titres de sa bibliographie, je sais que ses récits me plairont même si, notre expérience et notre sensibilité nous lient plus ou moins à chaque histoire. Ce titre reçoit beaucoup d'éloges et j'ai hâte de le découvrir à mon tour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira. J'avoue avoir eu une relation toute particulière avec celui-ci, très bon moment.

      Supprimer
  7. Il a l'air vraiment cool ce livre ! Ça a l'air un peu de ressembler aux romans d' Aurélie Valognes. Ce n'est pas vraiment mon genre mais je retiens 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et non. On ressent la légerté, mais j'ai trouvé l'histoire beaucoup plus profonde, avec de beaux messages et des questionnements. C'était vraiment une lecture qu'on fait de façon très intime finalement, j'y ai trouvé bien plus que de la détente.

      Supprimer
  8. J'ai adoré son roman "tu comprendras quand tu seras plus grande" parce que je travaille en maison de retraite que forcément ça me parlait, que c'était drôle, bien écrit et bourré d'émotion surgit de la rencontre entre deux générations différentes.
    Celui-ci me tente énormément pour le road-trip et la relation mère/fille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ces relations sont très bien traitées ici, je me suis retrouvée en chacun de ses personnages.

      Supprimer
  9. J'ai adoré cette lecture! Elle m'a fait du bien au bon moment. Merci de me l'avoir fait découvrir :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...