vendredi 18 septembre 2015

Absences

Auteur : Lauren Oliver
Editeur : Hachette
Collection : -
Parution : 1er juillet 2015
Pages : 382
EAN-13 : 9782013974066

«Pour une raison qu'il me reste à élucider, ces photos détiennent la clé de l'accident et l'explication de l'attitude de Dara. De ses silences et Disparitions. Ne me demandez pas comment je le sais. Je le sais. Si ça vous dépasse, c'est que vous n'avez sans doute Jamais eu de soeur.»

Dara et Nick étaient inséparables. Mais depuis l'accident de voiture qui a défiguré la belle Dara, les deux soeurs se sont sensiblement éloignées. La vie de Nick bascule définitivement quand sa soeur disparaît, laissant derrière elle un message énigmatique. En fouillant dans sa mémoire et dans le passé de sa soeur, Nick décide de mener l'enquête.


Mon avis

Merci à Cécile des éditions Hachette pour cet envoi. Je n'ai encore jamais lu de livre de Lauren Oliver, qui est pourtant très appréciée, et le tome 1 de "Delirium" dort toujours dans ma PAL. Mais "Absences" possédait ce petit quelque chose en plus, cette histoire qui m'attirait. Et bien je n'ai pas été déçue.

Lauren Oliver manie divinement bien sa plume, et permet ainsi d'insinuer certaines choses à ses lecteurs. On avance les yeux fermés dans son histoire. Certains pans sont mal éclairés, et on ne voit pas ce qu'ils viennent faire ici, on se doute bien qu'ils ont leur importance, mais laquelle ? J'aime ce genre de récit où l'auteur prend un malin plaisir à donner des informations qui semblent obsolètes, et qui finalement, arriver à la fin deviennent le centre même de l'histoire.

Avant l'accident, Dara est la soeur de tous les excès. Elle sort, trop, bois,trop et pleins d'autres choses en trop. Sa vie bascule pourtant le jour où sa soeur et elle ont un accident de voiture. Depuis ce jour, Dara n'est plus la même. Sans ceinture de sécurité, elle ressort défigurée et en veut à sa soeur. C'est un personnage très intéressant j'ai trouvé. On sent que son côté too much est là pour dissimuler quelque chose, une partie de sa personne tellement fragile qu'elle ne veut surtout pas la montrer. Cette carapace semble résister à toutes les épreuves, et pourtant... Avec l'accident les fissures ne sont pas que sur son corps, mais dans son âme également. 
Nick est beaucoup plus sage. La grande soeur protectrice de la petite. Elle aimerait que Dara ralentisse le rythme. Loin de l'univers de sa soeur, elle se laisse entrainer des fois par cette dernière, pour lui faire plaisir, et pour gouter, des fois à ce monde inconnu de fêtes et d'alcool. Après l'accident Nick culpabilise. Son caractère est beaucoup moins ambigu, on devine facilement comment elle se sent réellement. L'une et l'autre m'ont beaucoup touchés.
Les personnages secondaires ne sont pas là uniquement pour combler un vide. Ils sont pleins de nuances et de profondeur, peut être trop, ce qui fait qu'on aimerait en savoir plus sur eux, mais finalement l'auteur se concentre sur ses deux protagonistes.

Le point fort de "Absences" c'est cette facilité qu'aura eu l'auteur à faire des bons dans le passé. Les flashbacks sont bien maitrisés, et arrivent toujours au bon moment. On avance petit à petit dans cette brume étrange du post-accident. Jusqu'à la révélation finale, qui est très bien amené. Certaines choses arrivent un peu facilement, vers la fin, mais personnellement j'étais tellement dedans que ça ne m'a pas dérangé. Lauren Oivier ose quelque chose que j'avais imaginé, mais trouvant cela trop "gros" j'avais laissé tombé... et bien chapeau! Car j'en ai même rêvé par la suite de cette fin! 

7 commentaires:

  1. Ce roman me tentait déjà beaucoup mais à la lecture de ta chronique il me tente ÉNORMÉMENT !

    Je vais arrêter de lire tes chroniques, tu fais augmenter ma Wish-List à chaque fois ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le temps quand même... tu devrais savoir que c'est mal les chroniques positives XD

      Supprimer
  2. Le résumé et ton avis me donnent très envie de découvrir ce livre, d'autant plus que Delirium est une de mes dystopies préférés donc j'ai très envie de retrouver l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre a l'air super ! Merci de me l'avoir fait découvrir, je le note toute suite dans ma wishlist. Tes chroniques sont vraiment agréables à lire ! Tu ne spoile rien tout en en disant assez pour qu'on soit captivé. Merci Margaud :)

    RépondreSupprimer
  4. Je le veux absolument celui-là ! J'adore Lauren Oliver, sa trilogie Delirium m'a charmée (malgré l'horrible fin du trois que je retiens et que j'ai du mal à faire passer, même quelques années après l'avoir lu!), j'ai adoré Le dernier jour de ma vie également ! Et là, déjà j'avais envie de le lire mais ton avis me donne encore plus envie et me fais me dire que je dois le relire là maintenant ! xD Vivement que je puisse le découvrir et surtout cette fin, avec laquelle tu m'intrigues

    RépondreSupprimer
  5. Je ne l'ai pas lu encore mais c'est vrai qu'il a l'air vachement bien. Je suis rarement déçue par Lauren Oliver (Sauf Panic, que j'ai délibérément effacé de ma mémoire). J'ai lu Les Intrus dernièrement, et il est super aussi, il a un petit côté viscéral, il parle m'a parlé sans pour autant avoir un quelconque rapport avec ma vie, c'était très particulier comme lecture. Limite mystique haha.
    Et Delirium je te le conseille aussi ;) C'est une belle trilogie !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...