mercredi 25 janvier 2017

Trilogie des Neshov, tome 1 : La terre des mensonges

Quelques jours avant Noël, en Norvège, dans une ferme délabrée de Trondheim, la tyrannique Anna Neshov se meurt. Ses trois fils, leur père, ombre fantomatique, et Torunn, l'unique petite-fille, se retrouvent alors pour la première fois pour une confrontation explosive où éclateront les drames secrets dont sont tissées leurs vies...


Mon avis

Cette auteure fait partie de mes belles découvertes de 2016 ! Anne B. Ragde m’avait vraiment surprise avec Un jour glacé en enfer, un roman poignant et déroutant. J’avais donc hâte de la relire, et bien sûr, je me devais de découvrir sa trilogie, celle qui fonctionne le mieux en librairie : La terre des mensonges. De la neige, la Norvège et des secrets de famille, devinez à qui ça allait plaire tout ça ? Oui ! À moi !

Les premiers chapitres m’ont un peu déconcertée je dois bien l’avouer, et au bout de 40 pages, j’étais beaucoup moins sûre de vouloir continuer. Ragde décide de nous croquer le profil de ses personnages sur une centaine de pages. Alors qu’on s’attend à des règlements de compte entre frères, on se retrouve à les suivre dans leur quotidien avant le grand drame familial. Le premier chapitre sur Margido me faisait même me poser la question de savoir si je ne m’étais pas trompée de bouquin. Mais quand on comprend la construction de l’histoire, on repart de plus belle, et on prend plaisir à découvrir ces personnages.
Ce premier tome peut paraître lent, et il l’est d’ailleurs. Mais d’une lenteur intéressante, et certainement voulue. C’est un rythme qui ne m’a pas dérangé, car il colle parfaitement au récit. Une fois qu’Anna est à l’hôpital, le temps s’est arrêté pour certains personnages. Et on le ressent à travers la plume.

Mon personnage préféré est certainement Erlend. Le troisième frère, le petit dernier et rejeté par sa famille. La première fois qu’on le rencontre à Copenhague, loin de la Norvège, j’ai trouvé ce personnage attachant dans son exubérance. Il a réussi dans la vie et aime vivre dans le luxe, maintenant qu’il peut se le permettre. Il a pour moi aussi de multiples facettes. On le découvre détaché de sa famille, vivant le parfait amour avec Krumme dans leur magnifique appartement à Copenhague. Et on va le suivre à travers plusieurs états d’esprit. C’est pour moi le personnage que l’auteure creuse le plus. J’ai aimé le voir dans toutes ces situations différentes, et comment il arrive à faire face, ou non.
Torunn est touchante également. Unique petite fille d’Anna, elle n’a jamais rencontré sa grand-mère et va traverser le pays pour voir cette femme pour qui elle n’est rien. Il faut beaucoup de courage, je pense. Tout le monde ne l’aurait pas fait. Elle va également s’attacher à son père, qu’elle connaît si peu finalement, mais pour qui elle va faire beaucoup d’efforts. Bien qu’on apprenne peu de choses sur la personnalité d’Anna, je pense que Torunn possède certains de ses traits, sans le savoir. Seule femme dans un cercle d’hommes, elle mène son monde à la baguette et ils la respectent.
Le père, Tor et Margido évoluent trop peu dans ce premier tome pour que je puisse me prononcer sur eux. J’attends de voir le reste des révélations et leurs avancées dans les suites pour me faire une plus nette idée sur eux.

Comme je le disais en début de chronique, le rythme est assez lent, et la quatrième de couverture nous promet des mensonges, des secrets de famille et donc des révélations. On doit prendre notre mal en patience et attendre les 15 dernières pages pour avoir du croustillant à se mettre sous la dent. Mais c’est pour découvrir quelque chose de plutôt énorme, qui nous fait relire la phrase dix fois pour être sûr d’avoir compris correctement. La suite promet, car après ça, il est difficile de faire comme si de rien n’était et continuer à vivre normalement. Les trois frères mais aussi le père et la petite-fille vont devoir remettre radicalement toute leur vie en question. Et j’ai hâte de lire ça !

Ce qui m’avait frappé dans Un jour glacé en enfer, c’était cette Norvège sale et froide, on aimerait s’imaginer des balades dans la neige, et en rentrant, se réchauffer avec un bon feu de cheminée. Eh bien non, ce n’est pas ça. Anne B. Ragde garde cette atmosphère ici. C’est glacial, mordant et carrément dérangeant à certains moments. Si vous cherchez une ambiance cosy, vous serez déçus, on en est loin. Très loin. La ferme des Neshov est froide et peu accueillante, voire même très crade et pas très bien entretenue. Les temps sont durs.

Auteure : Anne B. Ragde
Éditeur : 10X18
Collection : Domaine étranger
Parution : 3 mars 2011
Pages : 350
EAN-13 : 9782264051288

5 commentaires:

  1. J'avais aussi adoré cette saga, et particulièrement le personnage d'Erlend, comme toi.
    C'est chouette que tu aies dépassé les réticences du début, parce que ces romans valent vraiment le coup. Et tu me donnes encore une fois envie de lire "un jour glacé en enfer". J'avais aussi adoré "Zona Frigida", le premier que j'ai lu de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Margaud! Tu me donnes très envie de découvrir cette trilogie, ou tout au moins ce premier tome! Tu as attisé ma curiosité dans ta vidéo bilan du challenge Cold Winter et cet avis écrit achève de me convaincre! Hop dans la WL :)

    RépondreSupprimer
  3. Comme quoi il en faut pour tout le monde... J'ai aussi lu ce premier tome pendant le Challenge Cold Winter et je n'ai pas aimé... J'ai trouvé que ce roman était trop long, qu'il ne s'y passait pas grand chose et cette révélation finale, je l'avais vue venir dès le prologue en fait... (il y a une phrase en particulier qui m'avait mis sur la piste et j'ai compris le reste au fil de ma lecture) Du coup, une grosse déception avec cette lecture pour ma part. Mais tant pis, je suis contente d'avoir testé, je pense quand même essayé de lire Un jour glacé en enfer d'ailleurs. Et je suis contente qu'il t'ait plu à toi ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Belle chronique, cela donne vraiment envie de lire le livre !

    RépondreSupprimer
  5. j'ai ce tome 1 dans ma PAL, et le 2 aussi je crois ^^ J'attends l'hiver prochain pour me lancer dedans.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...