lundi 23 janvier 2012

La forêt des damnés

Auteur : Carrie Ryan
Editeur : Gallimard
Collection: Pôle fiction
Parution : 17 mars 2011
Pages : 438

Mary habite un village entouré d'une clôture. Derrière, les Damnés, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Promise à Harry, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Pourtant, elle rêve d'un ailleurs.

Mais comment franchir la Forêt des Damnés ?


Mon avis

J'étais très peu emballée par ce titre quand il était sortie en grand format, déjà que je déteste les films d'horreurs, j'ai été traumatisée par un film en particulier, ou il est question de contaminés, de zombie ( 28 jours plus tard pour ceux que ça intéresse). J'avoue être une trouillarde de première, et je ne m'en cache pas. Mais quand même des fois j'aime me faire un peu peur, j'aime savoir jusqu’où je peux aller pour continuer à dormir tranquille (cherchez l'erreur). Et puis ce livre est sorti en poche. Déjà j'aimais beaucoup la couverture, plus que le grand format.

Je me suis donc lancée dans cette lecture, avec un peu d'appréhension, tout de même. Mais tout de suite j'ai été emballée. L'auteur nous entraîne très vite dans son univers, qui se passe après nous, une contamination a dévasté la planète et quelques villages essayent tant bien que mal de survivre. La plume est simple, le style sans surprise, mais l'histoire haletante. Il se déroule vraiment toujours quelques choses d'inattendues, on se fait surprendre à chaque page.

Tous le roman est intriguant. Car au début on ne comprend pas grand-chose, et il y a une première partie ou il ne se passe quasiment rien, et tout d'un coup, c'est la folie ! A ce moment là, on ne sait pas du tout ce qui va pouvoir se passer, l'envie de savoir la suite nous donne la force de tourner les pages, encore et toujours plus vite. Pour moi c'est une idée originale, c'est quelque chose de moyennement exploité dans la littérature Young Adult. Et je me suis retrouvée surprise du début à la fin.

Les personnages sont supers. Je les ai vraiment aimés. Autant j'adorais Mary, autant des fois je ne la comprenais pas et la trouvais égoïste et j'ai aimé ça. Les autres personnages été tout aussi bien explorés, j'ai aimé certains côté de leur personnalité, comme d'autre pas. Et on ressent vraiment la détresse dans laquelle ils évoluent. Car on ressent vraiment un malaise constant durant tout le roman, car tous ces Damnés qui sont toujours partout et qui peuvent vous contaminer à chaque instant, c'est stressant. La forêt qui englobe le tout, nous plonge dans une ambiance oppressante, car il n'y a que ça. Que de la forêt tout le temps !

Pour terminé, J'AI ADORE ! Je ne pensais pas être prise comme ça dans cette histoire. C'est vraiment une agréable surprise. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...