mardi 24 janvier 2012

L'épouse de bois

Auteur : Terri Windling
Editeur : Le livre de poche
Collection: -
Parution : 25 mai 2011
Pages : 413

Maggie Black est écrivain. Elle vient d'hériter d'une maison en plein désert, dans les montages de l'Arizona. Son propriétaire, un célèbre poète avec qui Maggie correspondait, est mort dans d'étranges circonstances. La jeune femme s'installe bientôt dans la maison, mais la vie semble différente : les choses sont plus pures, les formes plus essentielles, les mystères plus profonds... La magie des collines est puissante, et Maggie pourrait bien y perdre la raison - ou la vie.


Mon avis

La rencontre entre ce livre et moi est tout à fait hasardeuse. La couverture m'a tout de suite attirée, Brian Froud est un illustrateur que j'aime beaucoup. Et puis ça été le titre, L'épouse de bois que j'ai trouvé mystérieux, le résumé a fini par me convaincre. Et je ne suis pas déçue.
Terri Windling a un style très particulier. Ce livre fait parti de ces ouvrages ou on a l'impression de plonger dans l'univers de l'auteur, et on oublie tout ce qui se passe autour de nous. Et quand on s'arrête, quand on arrive à s'arrêter on revient respirer à la surface et tout ce qui nous entour nous semble trop rapide pour nous, tellement nous avons été prit dans l'histoire.
Le rythme n'est pas forcément rapide, au contraire, tout s'enchaîne plutôt lentement, mais chaque détails est si particulier, si important qu'on ne se rend compte de rien.

L'intrigue repose d'abord sur la mort étrange de Davis Cooper, cet auteur qui correspondait avec Maggie Blacke. Puis d'autres éléments viennent s'y collés. La forêt prend petit à petit beaucoup d'ampleur.
Rien à redire le tout est très original. On se demande quand le fantastique va venir à la rencontre du réel et quand il arrive, on ne se rend compte de rien. On serait presque prêt à y croire. D'abord les personnages nous semble tout à fait banals, et puis ils évoluent et commence a devenir inquiétants. La forêt se rapproche encore et prend tout son sens. Tout commence à être étouffant.
Par contre je n'arrivais pas à m'imaginer le désert du Sud des Etats-Unis, avec ces cactus et cette chaleur. Automatiquement mon esprit replacer l'histoire dans une grande forêt anglaise.

Une très belle histoire, pleine de sens, pleine d'harmonie et de magie. Un coup de cœur pour ce premier roman. Un auteur à suivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...