mardi 24 janvier 2012

Les 100 portes secrètes

Auteur : Colin Thompson
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Collection: Wiz
Parution : 6 avril 2011
Pages : 234

Peter vit dans un musée qui, la nuit venue, devient son royaume. Il sait où trouver les objets les plus étranges et les plus merveilleux. Un soir, dans la bibliothèque, il rencontre une vieille femme étrange, qui lui remet un livre appeléComment Vivre Sans Fin, en lui faisant promettre de ne jamais le lire. Mais Peter cède à la tentation et tout change autour de lui. Le sol est recouvert d'herbe, un lac s'étend au milieu de la bibliothèque et les livres sont devenus de gigantesques maisons...


Mon avis

Dans la Mailbox ou je vous présentais cet achat, je vous disais que c'était vraiment sur un coup de tête que je l'avais pris. Et bien c'est un joli coup de tête. C'est au moment de la lecture de la quatrième de couverture que je me suis sentie embarquée. C'est pourquoi je l'ai lu très rapidement après mon achat.

L'auteur a une écriture à la Joseph Delaney, très simple, mais terriblement entrainante. On a envie d'en savoir plus, toujours. J'avais l'impression de redevenir une enfant, et que c'était l'histoire que ma mère me racontait avant que j'aille me coucher. Durant toute ma lecture je repensais à ce film (je vous en parle aussi dans la mailbox) « Richard au pays des livres » ou cet enfant plonge la tête la première dans le monde fabuleux des livres. Un film qui a bercé mon enfance, c'était donc avec le plus grand des plaisir que j'ai pu moi-même plonger dans un livre comme celui-ci, surtout durant cette période de fête.

On avance très vite dans l'histoire, tout se met en place dans les premières pages pour nous laisser face au musée qui prend de plus en plus de place et devient de plus en plus grand au fil des pages. Au moment ou Peter arrive dans le monde des livres, on sent l'aventure qui commence. Les gens qui y habitent on des mots à la place de prénoms, les livres du haut sont des endroits mal fréquentés et impossible de mettre la main sur l'Enfant Eternel à qui Peter doit remettre le fameux livre qui ne doit pas être lu.

Ca serait vous mentir que de dire que ce livre est un coup de cœur. Mais c'est un petit bijou qui plaira certainement à un public plus jeune qui rêve d'aventure et de rebondissement. L'ambiance et les décors sont riches, on s'y sent bien, on visualise parfaitement dans quel genre d'univers nos héros progresse.

Bref, une très bonne petite lecture (et oui que 234 pages).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...