mercredi 18 janvier 2012

La cité des jarres

Auteur : Arnaldur Indridason
Editeur : Points
Collection: Policiers
Parution : 8 juin 2006
Pages : 327

Un nouveau cadavre est retrouvé à Reyk-javik. L'inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur : encore un de ces meurtres typiquement islandais, un «truc bête et méchant» qui fait perdre son temps à la police... Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans. Et le conduisent tout droit à la «cité des Jarres», une abominable collection de bocaux renfermant des organes...

«Les mots avaient été écrits au crayon à papier sur une feuille déposée sur le cadavre.»


Mon avis

Je me répète je sais, mais je ne suis pas une grande connaisseuse en policier. Seulement voilà, beaucoup de gens aiment les policiers, et je trouve que ça fait tarte quand au travail on me demande un « bon policier, qu'est-ce que vous avez à me conseiller ? » et que je dois demander à une de mes collègues. Donc je m'y mets. Donc celui-ci ; et bien dans le peu que j'en ai lu, celui-ci n'est surement pas le meilleur. L'histoire est bien tissée, jusqu'au bout, mais on sent très vite comment ça va se terminé, et moi j'aime qu'on me tienne en haleine jusqu'à la dernière ligne. Là, ce ne fut pas vraiment le cas, et c'est dommage. Mais Indridason a une très belle plume, quand son personnage traine dans des endroits louches, on a presque envie de se retourner pour voir s'il n'y a pas quelqu'un qui nous suit, on hume l'air quand il se trouve dans des endroits infects. Sans plus, mais jolie découverte tout de même.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...